les fetes du lauragais

Bram • jusqu'au 12/11/17

Léo de Faucher - L'Art Liberté exposition à Bram

Bram
Jusqu'au 12 Novembre 2017
Les Essar[T]s

Exposition

Léo de Faucher - L'Art Liberté

Léo de Faucher imagine, rêve, transcende et sublime. Tout est possible et l’artiste l’envisage.

Entre des paysages grandioses, une architecture fictionnelle et des créatures fantasmagoriques, Léo de Faucher traduit, en peintures et en sculptures, sa liberté de création. Les limites sont dépassées et le réel transgressé pour faire place au merveilleux. Ses rêveries visionnaires sont tels des « fragments d’un autre monde » que l’on aime explorer pour mieux s’échapper.

Mais le spectacle enchanteur que nous offre l’artiste semble parfois rejoindre la réalité tant la précision des traits et la finesse chromatique sont méticuleuses et délicates.

On voyage donc dans un imaginé détaillé, soigné, et réfléchi et l’évasion n’en est que plus intense.  

L’onirisme se mêle ici au figuratif, au symbolisme et à l’abstrait dans une belle harmonie romantique. Léo de Faucher demeure toutefois un artiste unique et inclassable. Et résolument libre.

La sélection d’œuvres présentées aux Essarts et à Eburomagus comprend des toiles de sa peinture imaginaire, des tableaux de sa peinture gestuelle et des sculptures, principalement issues de son récup’art.

L’exposition est ouverte au public du 2 septembre au 12 novembre 2017. Des visites tactiles et descriptives adaptées aux personnes non-voyantes et malvoyantes seront organisées tout au long de la durée de l’exposition.

Exposition : "Léo de Faucher - L'Art Liberté
Artistes : Léo de Faucher
Lieu : aux Essarts, espace arts et cultures de Bram - avenue Georges Clémenceau - 11150 Bram / 04.68.24.40.66 / culture@villedebram.fr.
Horaires ouverture au public : le mercredi de 11h00 à 18h30 • du jeudi au dimanche de 13h00 à 18h30 • fermé le lundi et mardi

Quelques œuvres de Léo de Faucher
Quelques œuvres de Léo de Faucher
Quelques œuvres de Léo de Faucher

Quelques œuvres de Léo de Faucher

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article